Conseils pour se lancer

Comment mettre en place des ateliers philo ou des débats argumentés ? Quelques conseils pour se lancer

Trouver une personne motivée pour devenir "chargé de projet"

Pour mettre en place des ateliers philo ou des débats argumentés réguliers quelque part (un café, une médiathèque, un centre de loisir, une école, un théâtre, etc.), le plus important est de trouver une personne motivée pour le faire ! Cette personne doit adhérer au projet, comprendre ses objectifs et sa philosophie participative et avoir envie de s'y investir.

Une fois les ateliers mis en place et même si l'animation est assurée par les participants eux-mêmes, ce "chargé de projet" devra continuer à assister à l'ensemble des ateliers tout au long du projet. Même si, à la fin, il ne fait plus rien et qu'il semble qu'on n'ait plus besoin de lui, il représente en effet symboliquement l'intérêt que la structure attache à l'activité et à la réflexion des participants. Cela permet au groupe de se sentir soutenu et encouragé dans l'activité par ceux qui en ont proposé et défini le cadre.

Définir un public et un nombre de participants

Il est possible d'organiser des ateliers philo ou des débats argumentés avec tout type de public, adultes ou enfants, à partir de l'âge de 5 ans environ. Il n'y a pas de contre-indications !

Il est plus difficile de commencer les ateliers philo si on mélange des enfants d'âge trop différents ou si on mélange des enfants et des adultes. Mieux vaut donc commencer avec un public relativement homogène qui ne se sentira pas impressionné ni gêné par la présence de personnes plus âgées dont les prises de parole et le niveau de réflexion seront plus élaborés.

Il est important de définir le nombre de participants à l'atelier : il faudra en effet prévoir le matériel Discut en fonction. Il est conseillé de ne pas dépasser une vingtaine de personnes par atelier afin que chacun ait le temps de s'exprimer. Si votre public est trop nombreux, il est possible de prévoir plusieurs ateliers philo en parallèle, sans que cela soit très compliqué à organiser.

Engager quelques participants motivés en amont

Les modalités d'organisation des ateliers philo et des débats argumentés ne seront pas tout à fait les mêmes selon que la participation aux ateliers se fait sur un mode volontaire (par ex. en médiathèque ou dans un café) ou dans le cadre d'une programmation d'activités obligatoires (en classe, dans un centre de loisirs, etc.).

Dans le cadre d'une activité sur libre adhésion, les participants risquent de ne pas être les mêmes à chaque fois, ce qui implique des contraintes d'organisation particulières (devoir répéter les règles du jeu à chaque fois, expliquer les cartes, etc.). Dans ce cas, il est préférable dès avant le lancement des ateliers d'essayer de mobiliser deux ou trois personnes de son public particulièrement motivées par l'activité et de leur expliquer puis confier les rôles d'Animation lors des ateliers philo. Cette équipe d'animation permanente pourra s'étoffer de nouveaux volontaires au fur et à mesure des séances et les rôles tourner à chaque fois, en fonction des membres de l'équipe présents.

La mise en place d'une équipe d'animation stable et motivée facilitera beaucoup la mise en place des ateliers au début.

La préparation physique de la salle, le choix des sujets, la définition des actions de communication, etc. peuvent aussi être confiés à ses membres afin que les participants acquièrent davantage de maîtrise du dispositif.

Définir un lieu et prévoir le mobilier

Organiser un atelier philo ou un débat d'idées n'est pas très exigeant en termes d'espace : il suffit d'avoir suffisamment de place pour pouvoir faire un cercle de 10 à 20 chaises ou coussins (pour les plus jeunes). Il est intéressant, si cela est possible, de délimiter ce cercle sur le sol par un tapis ou un morceau de moquette sur lesquels seront disposés les coussins ou les chaises. Cela renforce l'effet de cadre de la disposition spatiale, surtout si la salle utilisée est grande. Il faudra aussi prévoir 2 ou 3 chaises et 1 ou 2 tables en dehors du cercle pour le secrétaire, l'arbitre (s'il y en a) et le chef de projet.

Il est important de prévoir un lieu relativement calme, sans trop de passage. Si vous prévoyez plusieurs ateliers philo en parallèle au même endroit (par ex. dans une très grande salle), il faut prévoir une distance suffisante entre les groupes pour qu'ils ne se gênent pas les uns les autres et puissent discuter confortablement.

Définir un jour, un horaire et une fréquence

Pour faciliter la mise en place des ateliers et instaurer un rendez-vous régulier, il est préférable de définir un jour et un horaire fixes pour les ateliers philo ou les débats argumentés (par ex. le jeudi à 20h30).

Pour donner aux participants l'occasion de développer de nouvelles compétences réflexives, il est important que la fréquence des ateliers ne soit pas trop faible. Il ne faut pas craindre d'organiser des ateliers chaque semaine : c'est la fréquence optimale. Cela ne crée pas beaucoup de contraintes : l'organisation des ateliers philo est en effet légère et repose sur l'implication des participants eux-mêmes.

Définir des sujets de réflexion

La mise en place des ateliers philo ou des débats argumentés sera plus simple si vous faites une programmation et prévoyez en amont une question précise à aborder pour chaque séance.

Cette programmation facilitera la communication autour de vos ateliers et donnera plus facilement envie aux participants d'y participer.

Vous pouvez solliciter votre public en amont de la mise en place des ateliers pour "sonder" les thèmes susceptibles de les intéresser le plus et vous aider à définir la programmation. Si l'atelier est hebdomadaire, il est possible de travailler par "cycle" en consacrant par exemple deux séances à une même question ou à un même thème.

Préparer le matériel

En fonction du nombre de participants prévus, il est nécessaire de prévoir le nombre de jeu Discut et Discut+ nécessaires. (Un jeu Discut est conçu pour 12 Discutants et 5 Animateurs)

Communiquez et préparez vos premières séances !

Une fois que tout est prêt, il n'y a plus qu'à prévenir les participants de la tenue des ateliers ! Annonces, affiches, articles, tags éphémères : tous les moyens sont bons pour inciter votre public à participer !

N'hésitez pas à associer votre public à ces actions de communication : ce sera toujours plus efficace !

Pendant ce temps-là, vous pouvez, avec l'aide de votre équipe d'animation ou d'autres volontaires, commencer à préparer les premières séances d'atelier en trouvant, pour chaque séance, 3 citations de philosophes en lien avec la questions choisie (à écrire sur des post-its et à coller sur les cartes Dixit) et en cherchant quelques questions intéressantes à poser pour le Guide (à écrire sur des post-its et à coller sur les cartes Défi Guide correspondantes).

Vous pouvez aussi, en fonction du temps dont vous disposez, prévoir un support introductif ou préparer des affiches de citations en vous aidant de la médiathèque philosophique.

En savoir plus sur la préparation

Voilà, vous savez maintenant comment mettre en place des ateliers philo dans votre structure sans difficultés !